En finir avec l’énurésie nocturne de votre enfant grâce à la PNL

Dans cet article, je vais vous montrer la mise en pratique d’un exercice de programmation neuro linguistique PNL qui a permi à mon fils de ne plus faire pipi au lit.

Chaque cas est unique, je ne peux garantir que ça marchera pour vous mais vous pourrez voir comment je m’y suis pris.

C’est un des premier essai de mise en pratique de pnl que j’ai essayé, je n’étais pas très sur de moi et pas très à l’aise de peur de mal m’y prendre avec mon garçon.

Le résultat a été instantané, le lendemain matin il ne faisait plus pipi au lit, on a du revoir ça quelquefois pour ancrer définitivement le bon comportement

En effet il s’agit ici d’un comportement ou d’une habitude.

Mon garçon de 8 ans fait encore pipi au lit régulièrement et comme beaucoup de parents on a essayé pas mal de choses comme le réveiller, et même le gronder (c’est pas bien je sais mais on trouver rien d’autre à faire, on était frustré), il ne restait plus que le stop pipi ou le psy.

C’est simple il faisait pipi au lit quand il était trop fatigué, quand il avait peur ou mếme quand il était énervé, il faisait aussi souvent pipi la journée quand il était énervé pas la console.

Paradoxalement en vacances dans le sud il n’a pas fait pipi au lit une seule fois alors que toutes les conditions semblaient propices…

 

  • Pourquoi mon enfant fait fait pipi au lit ?

Mon deuxième garçon est né alors que mon premier commençait à être propre, oui, ça tombait mal d’avoir des enfants rapproché

On devine – et je me souviens 🙂 – que son comportement lui a permis d’attirer l’attention à un moment ou il en avait surement besoin et ou il en manquait.

D’ailleurs il avait toujours envie de faire pipi quand son petit frère demandait le biberon.

 

  • Quand la psychologie soulage mais ne soigne pas

On a eu plusieurs discussions à ce sujet avec mon garçon, on en a beaucoup parlé, il faisait beaucoup d’effort, un jour il a même craqué et finit en pleur en repensant à l’arrivée de son frère à la maison

Mais malgré ce soulagement il faisait encore pipi au lit et pire on commençait tous à en faire une fixation

Ca devenait lourd pour mon garçon et tellement habituel que ça en été normal !

Il voyait aussi que ça ne nous faisait pas plaisir et il en souffrait.

 

  • Quand un exercice de pnl résout le pipi au lit

Les 8 ans approchant, je me suis souvenu que cet âge était important car après il serait plus difficile de prendre en charge ce problème de pipi au lit et ça pourrait perdurer même à l’âge adulte

Je décide d’en reparler et comme d’habitude ça le fait rire, cette fois je me rends compte que ce comportement est associé au plaisir.

Le fait de dormir avec des couches, de se réveiller dans le pipi, de puer, tout ça la fait rire lui est agréable.

Si son cerveau trouve ça « agréable » il ne voit pas l’intérêt de stopper ce comportement même si consciemment il en trouve des aspects négatifs.

Je lui demande ensuite de s’imaginer se réveiller le matin et forcément il s’imagine se réveiller propre

 

A suivre